Back to home

Le Coeur de Sibérie

Olkhon est la plus grande île du Baïkal et la plus grande île lacustre du monde. Elle est devenu le centre énergétique du lac. Des paysages pittoresques, des baies sablonneuses, des caps abrupts aux formes inhabituelles font l’Olkhon un lieu mythique.

  • longueur: 71,7km/44,6 ml
  • largeur: 14 km/8,7 ml
  • superficie: 730 km2
  • point le plus haut: 1274 m

Khuzhir est le seul village habité de l’île d’Olkhon. Il compte environ 1 300 habitants. Khuzhir signifie « marais salants » en langue Bouriate. Autrefois, l’île était habitée par les Kurykans qui étaient des nomades d’origine turque. Ils avaient une langue écrite et leur civilisation existait depuis plusieurs centaines d’années quand ils ont commencés à s’y installer. Aujourd’hui, la principale ressource de la communauté est la pêche. Cependant, depuis le rattachement de l’île au réseau électrique, des hôtels et des petites entreprises ont commencés à se développer.

Les principaux points d’intérêt à Khuzhir sont le Cap Burkhan et le Roc Shamanka qui sont les cartes de visite du Baikal pour les touristes. Ce lieu sacré a beaucoup de légendes et d’histoires. Au fil des ans, de nombreuses découvertes archéologiques ont été faites au Cap Burkhan et dans ses environs. La plupart des pièces découvertes datent du XVIIIe siècle: couteau en néphrite, hache, têtes de flèche, céramiques, mais également des objets en pierre, en os, et en fer datant du Néolithique. On retrouve aussi des traces d’anciens habitants, des sépultures datant de différents siècles et des dessins pétroglyphiques.
Next to the village there is another interesting place – Saraysky bay . The sandy beach is 3 km long and the width is about 1 km. Cozy meadows and glades surrounded by pine forest are behind the sandy banks. The bay is shallow and in summer the water is warm enough to swim.

Le deuxième lieu d’intérêt est le musée ethnographique fondé dans les années 50 par un enseignant du secondaire, N.M. Revyakin. Il s’intéressait à l’histoire naturelle et à l’ethnographie. En examinant l’île d’Olkhon avec ses étudiants, il a découvert des dizaines d’emplacements funéraires de Kurykan et des campements datant de l’âge de bronze. Par ses recherches, il a également mis en évidence des espèces anciennes d’épicéas et de nombreuses plantes endémiques. Ses contributions à l’ensemble des connaissances scientifiques sur la région sont très appréciées, et sa fille poursuit aujourd’hui son travail comme conservateur du musée.

A côté du village se trouve-la baie de Saraysky. Sa plage de sable s’étend sur 3 km de long 1 km de large. De paisibles prairies et des clairières entourées de forêts de pins se trouvent derrière les rives sablonneuses. La baie est peu profonde et l’eau est assez chaude pour s’y baigner en période estivale.

En été, il est possible de prendre le ferry pour traverser le détroit d’Olkhonskiye Vorota ( les Portes d’Olkhon) et se rendre sur l’île..En revanche, pendant l’ hiver, il faut emprunter le route de glace qui part du village de MRS et qui permet de traverser la baie en voiture. Lorsque le lac n’est pas gelé, il est également possible de voyager en bateau à moteur vers l’île.

Olkhon

Le lac Baïkal éprouve environ 2000 séismes par an. Un grand nombre de tremblements de terre est une conséquence directe des mouvements des énormes plaques de la terre.
Find us on instagram

@belbaikal